La chance de la littérature,c'est d'être associée aux destins de la liberté dans le monde , elle reste une forme fondamentale de contestation et de critique de l'existence.
Mario Vargas Llosa

vendredi 3 juin 2011

POEME DE YVES 1947



                Extermination    systématique

Quand je vois  des yeux  pleins de torpeur
Quand  j’entends  des cris de douleur
De ces êtres sur le chemin de la mort
La torture a privé tout un peuple de la liberté de pensée
Dans ce train de souffrance des âmes affamées
Entassées comme des  rebuts de l’humanité
Ils sont emmenés dans des camps  pour  y être brulés vifs.
Cet homme dépravé  avait planifié le  génocide des juifs.
 Il faut que les enfants sachent ce que vous avez fait
Pour que le devoir de mémoire soit respecté.
Mais un jour votre folie meurtrière s’est terminée
Vous avez mis fin à vos jours  sans vous confesser
A fin de ne pas répondre de vos crimes contre l’humanité.

                                                        Sevy de Bassirac    (03/06/2011)

Contrat Creative Commons

14 commentaires:

  1. Yves bonjour
    La tristesse est bien dans tes lignes et sur ces photo.
    Trop de douleur pour toutes ces personnes .
    OUI il faut s'en souvenir et il faut aussi en parler je pense que c'est nécessaire.
    Je n'ai pas vécu ces drames mais je pense fort à eux.
    Beaucoup de familles en souffrent encore.
    Et perdre un membre de sa famille ne peut pas s'effacer d'un esprit.
    Merci Yves je te souhaite une belle journée

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir, Yves.
    Un cri que je vois mais aussi que je lis.
    Les mots ne sont jamais assez forts pour rappeler l'atrocité de certains moments de l'histoire.
    Merci d'y avoir si fortement contribué.

    Et bon week-end.

    En fraternité.

    RépondreSupprimer
  3. Yves petit bonjour
    ici trop de pluie et tout saute
    donc a plus tard
    BISOU

    RépondreSupprimer
  4. Yves trop de soucis sur mes blogs je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  5. Yves je viens te dire bonjour
    J'espère que tu vas bien.
    Le soleil je le cherche encore
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  6. Yves bonjour je vais bien le temps est bien gris mais c'est ainsi.
    je suis en train de ranger la maison car hier j'avais la visite de blogueurs du Quebec.
    ILS étaient bien sympas une superbe rencontre .Je t'embrasse je vais terminer le rangement.
    BISOU

    RépondreSupprimer
  7. COUCOU ici tu vas bien Yves!! Ici plus de soleil je suis avec du gris.Mais que faire encore!! Je vais manger ensuite le repassage et oui c'est encore ainsi .
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  8. Je vois JAL super je te fais des bisous ma belle
    Yves je viens te dire bonsoir car je ne sais pas si ce soir je serai là.A voir encore.
    As TU été faire du vélo!!!!
    COUCOU YVES. Je te souhaite une belle soirée bisou

    RépondreSupprimer
  9. YVes bonjour
    NON il ne fait pas bien beau ici non plus.
    Pas trop de soleil pour cette feria mais je m'en fiche car j'irai y faire qu'un petit tour
    BISOU

    RépondreSupprimer
  10. Yves bonjour je ne peux rien faire sur l'ordi je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  11. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  12. Terrible et magnifique, mais je ne saisis pas le sens de la tonture dans ce contexte ?
    Je t'embrasse
    Doowmée

    RépondreSupprimer

Contrat Creative Commons
poeme de yves1947 de yves1947 est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.